FAVORIS Transvulcania 2018 : du gros niveau !

Il n’y a pas que les championnats du Monde de Trail ce weekend, il y a aussi la mythique Transvulcania… on peut grandement regretter le choix de mettre ces 2 épreuves le même weekend, chaque événement se prive certainement d’attirer encore plus d’élite… et que si ces 2 listes de favoris étaient réunis, ça aurait « eu de la gueule » !

Bref, la Transvulcania, c’est aux Canaries sur la “Isla Bonita”, la merveilleuse île de la Palma.

La course est l’une des plus belles au Monde sans aucun doute. Imaginez vous courir sur une crête pendant des dizaines de km entre volcans, sapins, vue sur la mer à 360 degrés sous le soleil et 25 degrés. Et bien vous y êtes. A cela vous ajoutez, un monde de dingue pour vous acclamer, un départ en bord de mer, la traversée de l’île de La Palma, le point culminant à 2400m au bord d’un des plus grands cratères au Monde. Pour ensuite redescendre en bord de mer par une descente d’anthologie au dessus d’une eau pur turquoise. La course finit par une ligne droite sur le tapis rouge dans une ambiance de folie. C’est juste INCROYABLE (pour l’avoir faite 3 fois, je vous confirme!!)

Voici à quoi cela ressemble en course :

 

Côté course, la Transvulcania, c’est un peu plus de 74 km et 4400m de dénivelé positif et 4100m de négatif.

 

LES FAVORIS

Chez les hommes, ça sera un sans doute un vainqueur inédit sur cette course, et ça s’annonce spectaculaire :
  • Le dossard 1 sera attribué à l’italien Marco De Gasperi. Grand spécialiste des courses courtes, rapides, techniques, il sera dans l’inconnu sur cette distance de 75km… Il aura la vitesse pour suivre devant mais aura-t-il l’endurance pour résister et tenir jusqu’au bout pour la victoire ou le podium ?

Une forte délégation américaine sera présente pour aller chercher la victoire et succéder à leur compatriote Tim Freriks, vainqueur l’an dernier :

  • Jason Schlarb, connu pour sa victoire partagée avec Kilian sur la Hardrock 2016, a aussi terminé 9ème de cette course l’année dernière. C’est sa 3ème participation, il connait le parcours si spécial. Il voudra faire mieux cette année. Il est revenu de Chine avec une 2ème place sur le Gaoligong format 56km. Il semble en forme, peut-il aller chercher le podium ?
  • Morgan Elliot fera sa 1ère course en Europe. Plutôt habitué des distances inférieures à 50km aux USA, il se testera pour la première dans un contexte relevé. Que peut-il faire ?
  • Cody Reed sera pour la première aussi aligné dans un contexte de forte adversité. Il a tout de même déjà terminé 2ème de l’Ultramaraton Tarawera 102km en Février dernier ou 15ème des derniers mondiaux en Italie. Peut-il jouer mieux qu’un top 10 ?
  • Et enfin le dernier américain, Cole Watson est tout aussi jeune (27 ans), lui aussi très rapide. Pour preuve, mi-mars il a remporté le Chuckanut 50 soit 50km et 2000m D+ en…. 3h30 ! Mais, il ne connait pas non plus cette distance de 75km… alors peut-il tenir jusqu’à l’arrivée ?

 

Côté français, on voudra aller chercher le podium pour la 3ème fois de suite après Nicolas Martin en 2016 et Ludo Pommeret en 2017, tous les deux 2ème, et l’armada sera vorace :

  • Xavier Thévenard, le français qu’on ne présente plus, 7ème l’année dernière, sera ici pour prendre des revanches sur une course qui se refuse à lui… il est comme à son habitude très discret, encore plus l’hiver quand il passe son temps sur les skis. Il ne viendra pas pour rien et viendra chercher la victoire clairement !
  • Michel Lanne, dans un autre registre, s’est bien préparé. Vainqueur de la TDS l’année dernière, il voudra bien figurer sur cette magnifique course. Il se fait une spécialité des ultras mais reste une machine rapide. Peut-il jouer la victoire ou le podium ?
  • Romain Berger, 3ème du 90km du Mont-Blanc et 4ème de la Maxi-Race l’année dernière voudra une autre grosse perf sur une autre course mythique. Il s’est préparé comme jamais… peut-il rivaliser devant ?
  • Gael Reynaud viendra chercher une belle place après un début de saison un peu compliqué (20ème au Trail du Ventoux) et sera là pour prendre la revanche sur sa 132ème place sur la Transvulcania 2016.
  • Thibault Garrivier peut jouer les troubles fêtes et aller cherche un top 10, lui qui a fait 6ème au très relevé marathon du Mont-Blanc l’année dernière tout comme 6ème de l’OCC.

 

Mais d’autres gros clients seront à surveiller de près pour la victoire ou le podium :

  • Le très sympathique marocain Zaid Ait Malek, 3ème l’année dernière peut faire figure de favoris en l’absence de Tim Freriks et Ludo Pommeret qui terminent devant lui en 2017. Sa forme de début de saison ne semble pas au mieux mais dans un bon jour, il sera là pour la gagne !!
  • L’italien Franco Collé, 3ème de la dernière TDS a encore pas mal de vitesse pour son profil d’ultra traileur, il est polyvalent et restera un sérieux client au top 5 s’il est en forme.
  • Son compatriote Daniel Jung sera aussi à surveiller. Beau 4ème de la Transgrancanaria en Février, il a remporté facilement la Sky Gran Canaria mi-avril 73km et 4600m D+ en un peu plus de 8h… Reste à savoir si l’accumulation de ses 2 courses pèseront sur la fin…
  • Le russe Dmitri Mityaev sera aussi aux avants postes avec sa vitesse de base. Il a déjà couru plusieurs fois cette année dont une belle victoire sur l’ultra Alanya, 66km et 3300m D+ en 6h15 !!

 

En l’absence de ses 2 grandes stars, Kilian Jornet et surtout Luis Alberto Hernando triple vainqueur en 2014-15-16, l’Espagne se cherchera un successeur :

  • Dani Garcia paraît le mieux armé, 5ème des derniers Mondiaux de Trail en Italie, 4ème du très relevé El Reventon Trail sur cette même île de La Palma. Il connaît bien le parcours pour avoir terminé 2ème en 2015… pourra-t-il renouvelé cette perf ?
  • Pau Bartolo commence à se faire un “peu vieux” à 40 ans par rapport à tous les petits jeunes qui débarquent et qui sont très rapide. Depuis sa victoire sur la TDS en 2015, les grandes courses relevé sont plus difficiles pour lui… mais sait-on jamais dans un bon jour pour un Top 10 ou mieux ?
  • Le jeune (25 ans) Mario Olmedo peut surprendre sur cette course et très bien figurer, il fait tout de même 4ème de la dernière OCC !
  • Ivan Camps, l’un des plus jeunes aussi (24 ans) peut créer la surprise. Il a fait 3ème sur l’OCC l’année dernière, il faisait déjà top 10 sur les 105km et l’Ultra Pirineu à 20 ans. Reste à savoir s’il est en forme pour jouer devant ?

 

  • Aussi à suivre pour un Top 10 : Fulvio Dapit, Tini Garcia, Jan Bartas, Peter Kinzl, Patrick Caron

 

 

Chez les femmes, la lutte s’annonce très belle aussi et le podium difficile à pronostiquer :
  • La suèdoise Ida Nilsson, double tenante du titre, voudra sa 3ème couronne et sera clairement la favorite à sa succession même si on ne sait pas trop où elle en est côté forme.

Pour aller lui prendre la victoire, il y aura une armada américaine :

  • La jeune (24 ans) Kelly Wolf est peut-être la mieux armée pour aller chercher le podium. Peu connue en Europe, elle a remporté l’Ultra Tarawera en février dans un temps canon et finissant 11ème au scratch !! Mais elle a fait aussi 5ème sur la CCC à 23 ans… elle est rapide et peut faire mouche, attention à elle !
  • Anna Mae Flynn voudra sa revanche après son abandon en 2016 proche de l’arrivée. Elle a progressé depuis comme le montre sa victoire en Septembre sur la Speedgoat 50 en faisant top 10 au scratch, elle s’est bien entraîné, peut-elle jouer le podium ?
  • Cassie Scallon, 8ème l’année dernière ici, elle connaît bien le parcours et ses pièges mais elle n’a pas trop couru depuis, et avait abandonné la CCC. Dans quelle forme sera-t-elle ?
  • Ca sera la 1ère course en Europe pour sa compatriote Brittany Peterson. Coureuse plutôt rapide, elle se confrontera pour la première fois dans une course à haut niveau malgré déjà sa 2ème place sur Run The Rut, très connu aux USA… que peut-elle faire ?
  • Meredith Edwards peut aussi jouer devant, elle qui a déjà terminé 2ème de la TDS en 2016…

 

Nos françaises vondront jouer devant aussi :

  • Emilie Lecomte revient sur cette Transvulcania après sa 5ème place en 2013. Depuis le niveau est montée d’un cran, elle aussi, elle voudra faire au moins aussi bien… Elle a une revanche à prendre après son abandon à la Transgrancanaria, peut-elle jouer le podium ?
  • Maïlys Drevon se fait une spécialité des courses aux Canaries, 11ème l’année dernière pour sa première tentative sur cette course, elle viendra faire clairement mieux maintenant qu’elle connaît ! Elle a fait 2ème du dernier 90km du Mont-Blanc et 6ème du El Reventon Trail il y a un mois sur cette même île. Elle continue de progresser, jusqu’où peut-elle aller ?

 

Mais il y aura à suivre :

  • La russe Ekaterina Mityaeva est une coureuse à la fois rapide et qui tient la distance. Elle a fait 3ème à la Transgrancanaria fin février et fin mars elle fait 2ème au scratch du trail Alanya en Turquie derrière Tom Owens et loin devant le 3ème…A surveiller de près !!
  • Eva Moreda l’espagnole voudra faire mieux que sa 5ème place l’année dernière…
  • L’allemande Ildiko Wermescher a fait 3ème de la TDS l’année dernière, plusieurs top 10 à l’UTMB est un peu moins rapide mais reste très endurante et pourra revenir sur la fin sur celles qui seront partie trop vite…. pour un top 10 !

 

Par Frédéric Morand


Laisser un commentaire