Courir avec la vue sur le plus haut sommet de l’Afrique !

Quand j’ai décidé de partir en tour du monde, j’ai tout d’abord choisi l’Afrique. Puis j’ai du choisir des courses qui m’intéressaient. Pour la Tanzanie, ce fut la chose la plus simple à faire : j’ai choisi le marathon du Kilimandjaro. Pourquoi me direz vous ? Quand on pense à la Tanzanie, on pense tout de suite au Kilimandjaro. Je me suis longuement renseignée sur cette course qui me semblait accessible. J’étais tellement intéressée par cette course que les inscriptions en ligne n’étaient pas encore ouvertes…

Quelques mois plus tard, me voilà à Moshi à une semaine de cette fameuse course à pied prête à courir ces 42,2 km. Je suis arrivée un peu en avance pour deux raisons bien précises. Tout d’abord, je voulais m’entrainer sur place afin d’apprécier la température et l’altitude. Bien que j’avais déjà couru en Afrique, chaque lieu à ses particularités. Par exemple, courir sur en bord de mer ne procure pas les mêmes sensations que la course à pied en montagne. De même, d’une montagne à l’autre, les sensations peuvent être totalement différentes. J’ai donc couru pendant trois heures 27kms avec 600 mètres de dénivelé positif. Une longue sortie qui m’a rassuré sur la difficulté de la course.

———–LIRE LA SUITE———–

 

Pour plus d’infos sur le voyage 2019 👉 http://bit.ly/KilimanjaroMarathon2019


Laisser un commentaire