PRESENTATION DES FAVORIS : DIAGONALE DES FOUS – CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL – LES TEMPLIERS

IMAGINEZ…

au départ d’un trail la présence de : Luis Alberto Hernando, François d’Haene, Xavier Thevenard, Ludovic Pommeret, Michel Lanne, Antoine Guillon, Sylvain Court, Tom Owens, Miguel Heras, Tofol Castaner, Max King, Sébastien Spehler, Erik Clavery, Didrik Hermansen, Diego Pazos, Andy Symonds, Ricky Lightfoot, Thibaut Baronian, Yan Longfei, Sébastien Chaigneau, Patrick Bohard, Sébastien Camus, Franco Collé, Ryan Sandes, Gediminas Grinius, Christophe Le Saux, Thierry Breuil, Stephan Hugenschmidt, Alex Varner, etc… et bein NON, ce n’est pas pour tout de suite… par contre vous retrouvez tous ces noms entre 3 épreuves de haut niveau en cette fin octobre :

– La terrible Diagonale des Fous à la Réunion – 20 octobre à 22h

– La Grande Course des Templiers à Millau en France – 23 octobre à 6h

Championnats du Monde de Trail au Portugal – 29 octobre

Voyons voir, épreuve par épreuve, quelles sont les forces en présence !!

——————–

GRAND RAID DE LA REUNION

165km et 9700m positif

La Diagonale des Fous, fait rêver beaucoup de monde, c’est une terrible course, très technique avec ses 167km et 9700m de dénivelé positif. Les favoris sont nombreux, la plupart français il faut le dire !

carte-diag profil-diag

C’est une tradition là-bas, que les français remportent cette course…. Sur les 27 éditions précédentes, Kilian Jornet, l’espagnol a remporté la course en 2010 et 2012, et pour le reste, le palmarès est français, tout simplement ! Pas seulement les 1ères places, mais aussi les autres places du podium sont presque à chaque fois françaises aussi.

Cette année sera-t-elle aussi française ? Difficile de le voir autrement :

  • L’ogre de 2014, celui qui a tout remporté cette année-là dont la diagonale, François d’Haene fait son retour sur une « grosse course » après une année 2015 très difficile. Lui qui a battu presque « à l’aise » le record du GR20, revient en grande forme, il sera prêt et sans gros pépin, il ne devrait pas être loin de la victoire.
  • Son premier opposant possible sera Antoine Guillon, l’homme de la diagonale, grand vainqueur l’année dernière, mais aussi 3 fois deuxième, une fois troisième, 3 fois quatrième, il connait l’île par cœur, il est « chez lui », il s’est préparé spécialement pour cette année, c’est un métronome, pourra-t-il rivaliser avec François ? Dans tous les cas, il sera sur le podium !
  • Patrick Bohard, grand vainqueur du Tor des Géants et ses 330km en 2015, il s’est préparé comme un champion, toute son année axée sur cette diagonale, autant vous dire qu’il sera prêt !! De là à gagner ? En tout cas, il aura le podium en objectif !
  • Sébastien Camus, 2ème l’année dernière après une belle gestion, 7ème de l’UTMB cette année, on sait que l’enchainement n’est pas toujours facile, aura bien récupéré pour tenir jusqu’au bout ?
  • Erik Clavery ne vient pas en inconnu : il a déjà fait 4ème en 2009 et 2012, son année aussi a été orienté pour cet évènement, il viendra pour enfin monter sur le podium !
  • Jean Claude Mathieu : moins connu, il est bon de le mentionner pour une place dans le top 10 voir mieux !! 4ème du Tor des Géants en 2015, mais s’il y avait eu 10km de plus, il aurait sans doute pour remporter ce Tor… alors je peux vous dire qu’il sera prêt et à surveiller !
  • Pour les autres places dans le top 15-20, on peut retrouver Sébastien Henri, Maxime Cazajous, Julien Courbet, Mikael Pasero, Jérôme Nassibou, Pierre Minary, Stéphane Brogniard,…

Mais il y a aussi les étrangers qui voudront se faire une place sur la plus haute marche du podium, ou même sur la 2ème ou 3ème marche :

  • Gédiminas Grinius, grosse côte ITRA, il fait une superbe année 2016, avec notamment une 2ème place à l’UTMB, mais aussi de la Transgrancanaria ou de Ultra Lavaredo… il a beaucoup couru autour du monde, c’est aussi un métronome, sera-t-il frais jusqu’au bout ? Il connait après sa 4ème place en 2014, il peut taquiner un François d’Haene s’il coince sur la fin…
  • Franco Collé, l’italien vainqueur du Tor des Géants 2014, mais aussi 3ème de la TDS cette année, il passera la distance, il sait gérer, de là à être sur le podium ?
  • Le sud-africain Ryan Sandes, il est un peu dans l’inconnu depuis 2 ans sur ces grandes courses à niveau, où il ne va pas toujours au bout, mais dans un bon jour, il peut jouer avec le top 10 ou 5…
  • Jordi Gamito Baus, 6ème l’année dernière, il faudra compter avec lui cette année pour un nouveau top 10, de là à entrer dans le top 5 ?
  • Javier Ledo Dominguez, 5ème en 2014, c’est un dévoreur de kilomètres et d’ultra avec déjà 5 cette année, dont une jolie 5ème place à l’UTMB… mais sera-t-il assez frais pour une épreuve comme celle-là pour faire un top 10 ou 5 ?
  • Sangé Sherpa l’inusable coureur des 4 coins du monde, est toujours placé, il va toujours au bout, s’il y a beaucoup de casse devant, il peut entrer dans un top 15 ou 10… peut-il faire mieux ?

Mais il ne faut pas oublier les réunionnais, c’est la course de leur vie chaque année, ils sont soutenus par tout une île et son immense ferveur, avec notamment les 3 fidèles :

  • Pascal Blanc, Didier Mussard (forfait) et Freddy Thevenin : ils ont chacun déjà fait un podium, ils connaissent tous les chemins par cœur, mais ils ont un gros défaut : un départ toujours très/trop rapide, emmené par cette ferveur. S’ils gèrent mieux, ils peuvent chacun être proche d’un top 10 ou 5…

Voici le classement indicatif par rapport à la côte ITRA :

cote-itra-diag-hommes

CHEZ LES FILLES

Quatre filles devraient se jouer le podium :

  • Andréa Huser la suissesse, qui a repoussé Caroline Chaverot dans ses retranchements à l’UTMB et qui finit sur ses talons cette année, les enchaînements ne lui font pas peur, ni les chemins techniques et les ultras, ultras longs. Elle a même remporté le Swiss Irontrail, un 200km en Suisse au scratch devant tous les gars. Plus d’une douzaine de courses de plus de 50km en 2016 dont 7 ultras, ne lui parlez pas de fraicheur, elle le sera et devrait être sur le podium et ne sera pas loin du graal après sa 3ème place l’année dernière !!
  • La française Juliette Blanchet va tenter aussi l’enchaînement UTMB-Diagonale, elle connait bien aussi pour y avoir déjà fait une 2ème place en 2014. 3ème du 100km de l’Eiger et 4ème de l’UTMB cette année, c’est peut-être son année !!
  • Emma Roca, l’espagnole, 2ème de la mythique Hardrock 100 aux USA cet été, peut largement rivaliser avec Andréa et Juliette.
  • Sans oublier réunionnaise Marcelle Puy, vainqueur plusieurs de l’épreuve, elle connait les moindres cailloux, racines et chemins… en cas de défaillance d’une des 3 filles, elle pourra aller prendre sa place sur le podium !

Cela devrait être une belle bataille… dans quel ordre seront-elles à l’arrivée ? Vont-elles nous réserver une arrivée d’anthologie comme l’année dernière avec seulement 1min15 d’écart entre la vainqueur Nuria Picas et Emilie Lecomte, puis Andréa 26 minutes derrière ?

——————–

GRANDE COURSE DES TEMPLIERS

76KM – 3500m positif

C’est l’un des plus vieux rendez-vous en France, l’un des trails les plus connus, l’un des plus relevés, bref c’est une institution !

76km et 3500m positif pour en découdre avec du beau monde sur la ligne de départ !

parcours-templiers

  • Le français Xavier Thévenard sera l’homme à suivre et à battre. Lui qui a gagné toutes les courses du Mont-Blanc fin août dès sa première participation, cette année c’était l’OCC. Mais aussi une très belle 3ème place sur la terrible Hardrock 100 aux USA mi-juillet cette année. Tout le monde le connait, il est très discret, il s’est préparé mieux que prévu après un Ultra du Mont-Fuji raccourci de 160km à 44km pour déluge météo, il sera frais, prêt. Il connait le parcours pour avoir déjà fait 2ème en 2013. Qui peut le battre ?
  • L’américain Dylan Bowman est un peu inconnu en Europe et pourtant…. C’est lui d’ailleurs qui a remporté la course de repli du Mont Fuji cette année juste 2min devant Xavier Thevenard. Ils vont donc se retrouver ici, ils se connaissant, ça sera intéressant sur cette distance. C’est un coureur plus rapide que montagnard, il sera présent et pas loin de la victoire à coup sûr !
  • L’espagnol Miguel Heras est assez incertain comme coureur, soit ça passe et ça perf, soit ça casse. Il semblait en difficulté depuis 2-3 ans, mais il vient de frapper un bon coup en remportant le très exigeant Ultra Pirineu 110km et 6300m positif en un peu plus de 12h… Il connait le terrain, 2ème en 2012, 6ème en 2014, 4ème en 2015, re-grimpera-t-il sur le podium cette année ?
  • Sébastien Spehler est un spécialiste de cette distance entre 50 et 70km, l’inconnu est sa forme du moment. Ce qui est sûr, c’est qu’il est en pleine possession de ses moyens, il sera probablement sur la boite et à la lutte pour la victoire !
  • Fabien Antolinos connait l’épreuve par cœur aussi pour l’avoir déjà remporté en 2012 juste devant Miguel Heras… Il sort d’un UTMB décevant après son abandon, il aura à cœur de se rattraper ici.. sera-t-il assez frais pour faire face à la grosse concurrence ?
  • Julien Rancon n’est pas un manchot non plus !! 5ème en 2012, c’est un format un poil long pour lui, mais s’il s’est préparé pour, il sera là, comptez sur lui !!
  • Cédric Fleureton pourra-t-il rivaliser jusqu’au bout ? Une distance inconnue pour lui, lui plutôt habité et grand spécialiste des courses de montagne, quasi imbattable sur des formats entre 15-25km, il a tenté et remporté le Marathon du Mont Blanc en Juin dernier juste devant Xavier Thévenard qui revenait comme un boulet de canon.
  • C’est un peu la même situation d’inconnue pour Thibault Baronian. Lui aussi dans son genre, très très fort cette année avec plusieurs victoires sur des formats 20-40km. Il s’est tenté sur plus long avec l’OCC fin août où il prend une belle 3ème place. C’est un coureur très très rapide, un profil de course pour lui, mais résistera-t-il jusqu’au bout ?
  • L’américain Max King sera à priori sur un terrain pour lui, plutôt coureur rapide, 3ème du Marathon du Mont Blanc 2015, il a déjà bouclé des ultras comme la « roulante » Western States (162km) à la 4ème place, il va savoir gérer son effort. Pourrait-il être sur le podium ?
  • Ricky Lightfoot, le britannique, champion du monde surprise en 2013 sera un peu dans l’inconnu…
  • Le chinois Yan Longfei, 2ème de la Vibram Hong Kong en début d’année, peut dans un bon jour entrer dans le Top 10.. de là à faire mieux ?
  • Son compatriote Rui Ueda peut-il créer la surprise, lui qui a pris une excellente 2ème à la CCC cette année ?
  • Mais aussi pour un top 15 ou 10 : Fulvio Dapit, Clément Molliet, Manu Gault, Théodorakakos, Hernandez Sanchez, …

COTE ITRA DES HOMMES :

cote-itra-templiers-homme

CHEZ LES FEMMES :

  • Sur le papier Nuria Picas l’espagnol fait figure de grande favorite… oui mais sauf que.. sauf que depuis sa victoire à la Diagonale des Fous il y a un an, elle est un peu en difficulté avec les blessures. Hormis une victoire femme et 3ème place scratch sur un 83km sur l’île de Minorque (Baléares) en mai cette année, le reste a été plus compliqué… Sera-t-elle à l’arrivée pour reprendre son titre de vainqueur de 2014 ?
  • Aline Camboulive est une grande spécialiste des courses de montagne plutôt entre 20km et 40km, sur ce format plus long, pourra-t-elle tirer son épingle du jeu ? avec une bonne gestion, possible qu’elle soit devant !
  • ça peut être l’année de Jasmin Nunige la suissesse. 2ème l’année dernière Ellie Greenwood, elle connait le parcours, la gestion de l’effort, et ne sera visiblement pas très loin du compte à l’arrivée…
  • Cassandra Scallon la française est peu connue est… France et en Europe, elle qui vie au pays des traileurs freestyles américains à Boulder. Pourtant, elle fait 10ème en 2014 et 4ème l’année dernière… serait-ce l’année du podium ?
  • Holly Rush la britannique est sur territoire connue aussi puisqu’elle a terminé 7ème en 2014, dans une course plus relevé que cette année, en forme, elle pourra jouer un top 5..
  • Derrière, pour le top 10, on va retrouver Sonia Locatelli, Stéphanie Duc, Sandra Martin, Martina Valmassoi, Corail Bugnard qui pourrait créer une surprise, Sylvaine Cussot, entres autres…

COTE ITRA DES FEMMES

fav-cote-itra-templiers

——————–

CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL

85km – 4700m positif

Il a eu du mal à s’imposer au début, mais il est de plus en plus pris au sérieux par les coureurs et les délégations nationales. Avant de parler de cette édition et des favoris, petit retour sur l’histoire de ce format « championnat du monde de Trail ».

Faisons un petit HISTORIQUE

La première édition a eu lieu en décembre 2007 aux USA à Huntsville… non vous ne le saviez pas ? Effectivement, c’est passé assez inaperçu, et je pari que moins de 1% des gens pourraient me donner le premier vainqueur ? Il s’est déroulé dans le cadre du Sunmart Texas Trail sur un format de 80km et seulement …. 200m de dénivelé positif, donc tout plat ce qui explique les temps assez rapides ! A noter, aucun français sur cette course !!

podium-2007

Pour la 2ème édition, rendez-vous en France et du côté de Serre Chevalier en Juillet 2009 dans la cadre de la Merrell Sky Race avec 68km et 3500m de dénivelé positif avec 19 pays représentés. Cocoricoooooo !!

mondiaux-2009

Direction l’Irlande pour les 20 pays représentés lors de la 3ème édition en Juillet 2011, dans le Connemara avec un parcours de 70km et 2600m de dénivelé positif. Arrivé du classement par équipe lors de cette édition. Quadruplé pour la France !!

podium-2011

En Juillet 2013, c’est juste à côté de l’Irlande, puisque c’est au Pays de Galles que se retrouve 18 nations au départ de ce 75km et 2800m positif sous forme d’une boucle de 15km et 560m D+ à faire 5 fois…. Quel format bizarre !!

podium-2013

En mai 2015, ce championnat du Monde reste en Europe et revient en France dans le très beau cadre de la Maxi Race d’Annecy, clairement plus montagne que toutes les autres éditions avec ce format de 85km et 5200m positif. De belles batailles à tous les niveaux et c’est un nouveau quadruplé de la France !! 37 nations seront là pour en découdre.

podium-2015

Historiquement, par rapport à tous ces anciens résultats, voyons qu’elles sont les nations les plus représentées sur les podiums :

class-historique

Evidemment difficile d’en tirer beaucoup de conclusion à la vue des débuts, des absences, des motivations, etc. Mais une nette tendance sur les Français qui prennent ce championnat très au sérieux depuis 2009 et qui raflent presque tout depuis 2011 et l’élan qu’a lancé Thomas Lorblanchet !!

13 nations ont été médaillé au moins une fois, quelles seront les prochains à entrer au palmarès ?

En 2016

Voilà donc que ce format Championnat du Monde semble se programmer tous les ans puisque celui de 2017 est déjà annoncé, mais concentrons-nous sur cette année !

Pas moins de 40 pays représentés avec un énorme niveau comme jamais vu qui promet une grosse bataille au Portugal du côté de Gerès dans le cadre de la Trans Peneda Gerès avec 85km pour 4500m de dénivelé positif.

info-parcours

Voyons voir quels sont les favoris de ce 6ème championnat du Monde de Trail et les délégations :

La France forcément, elle est tenante du titre des 4 titres et part pour défendre les 4 et qui peut faire peur !!

COTE FEMMES

> La France pour défendre ses titres :

  • Caroline Chaverot sera clairement LA fille à battre, elle fait une année 2016 complètement exceptionnelle, elle a tout gagné, de la Transgrancanaria jusqu’à l’UTMB en passant par le MIUT de Madère, le 80km du Mont Blanc (en se plaçant dans des top 6 scratch), les Mondiaux de Skyrunning et plusieurs trails régionaux en Haute Savoie.. Bref, si elle a à son niveau, personne ne devrait la voir… Arrivera-t-elle à faire le grand chelem 2016 ?
  • Nathalie Mauclair, double tenante du titre, est un peu dans l’inconnu ! Une année 2016 en demi-teinte après une double victoire UTMB-Diagonale des Fous en 2015, on ne sait pas vraiment ce qu’elle est capable de faire dans ce contexte..
  • Anne Lise Rousset, dans un bon jour, peut aller tutoyer le top 5 voir mieux
  • Mais aussi : Maud Gobert, qui peut jouer un top 10, Aurélia Truel peut faire partie des 3 filles du classement par équipe en cas de défaillances devant et Sophie Gagnon, invitée un peu « surprise » mais peu créer aussi la surprise de rentrer dans les 3 filles, elle qui fait une belle 2ème place à la Maxi Race d’Annecy.

– Les françaises joueront clairement aussi le titre par équipe, si tout le monde est à son niveau, elle ne devrait pas en être loin…

> L’Espagne ne vient pas avec des touristes non plus

  • Maïté Maiora, 3ème des derniers mondiaux à Annecy derrière Nathalie et Caroline voudra prendre sa revanche…
  • Uxue Fraile, 3ème de la Transgrancanaria et 3ème de l’UTMB, pourrait jouer un top 5 même si elle est plus à l’aise sur un vrai ultra
  • Azara Garcia, Gemma Arena Alcazar joueront pour entrer dans le top 3 équipe !

> L’équipe de Suède se présente avec des sérieux arguments :

  • Emelie Forsberg, l’éternel sourire des montagnes, que tout le monde connait, sera l’inconnu de cette course… Elle qui a été gravement touché aux ligaments croisés en début d’année, est bien revenue, elle a gagné sa course très technique Tromso Skyrace et 1ère du trèèèès technique Troféo Kima, elle se prépare, elle fait ses fractionnés avec son Pacer Personnel Kilian, sera-t-elle au rendez-vous ?
  • Ida Nilsson, jeune suédoise, vainqueur de la Transvulcania, du marathon du Mont Blanc et du 50km de The Rut aux USA, sera une sérieuse prétendante au podium aussi, même si c’est peut-être un format un poil long pour elle…
  • Mimmi Kotka était presque inconnue en France et en Europe même si elle a gagné la Marathon Race d’Annecy, mais depuis elle a raflé la CCC, avec une 14ème place scratch… Elle sera donc à surveiller !!
  • Avec ses 3 filles, si elles sont à leur niveau, elles joueront clairement le podium par équipe et ne seront pas loin de la victoire !

 

> La néo-zélandaise Ruth Croft sera aussi prétendante à un top 5, elle a fait cette année 3ème de la Transvulcania, 2ème du Troféo Kima, c’est pas une touriste. Pour rappel aussi sa superbe victoire à la CCC 2015 avec une 8ème place au scratch !!

 

> Les américaines peuvent jouer aussi le podium par équipe :

  • Devon Yanko a remporté plusieurs trails aux USA, de 20 à 100km, et aussi 3ème sur la Western State, que peut-elle donner dans un contexte relevé ?
  • Yiou Wang et Larisa Dannis seront là pour compléter le top 3 équipe

> L’italienne Lisa Borzani, vainqueur du Tor des Geants mi-septembre avec une belle 7ème place au scratch aura-t-elle récupéré pour prétende à un top 10 ?

 

Et par équipe ?

Si on additionne les points de la côte ITRA des 3 meilleures par nation :

equipe-cote

Les françaises sont devant, en partie dû à la grosse côte de Caroline, c’est clair et derrière c’est assez proche… une belle bagarre pour le podium en perspective !

COTE HOMMES

> La France évidemment, pour défendre ses titres comme chez les filles :

  • Sylvain Court, tenant du titre, prépare ce RDV depuis longtemps, un peu dans l’inconnu certainement au niveau de sa forme et de son dos qui l’a handicapé sur la première partie de saison, il devrait être devant et jouer les premiers rôles…
  • Ludovic Pommeret, le gestionnaire, grand vainqueur de l’UTMB, qui s’entraîne « sérieusement » depuis un peu plus d’une année sera là, un format qui pourrait lui correspondre, mais aura-t-il totalement récupéré de l’UTMB ?
  • Michel Lanne, un des meilleurs français sur format 40-50km, qui revient d’une superbe victoire à la CCC, devrait aussi pouvoir jouer les premiers rôles s’il a bien récupéré ce qui semble être le cas après sa victoire au Trail des Aiguilles Rouges fin septembre.
  • L’incertitude Benoît Cori, capable du pire comme du meilleur, ne viendra pas pour faire de la figuration. Quand il se prépare pour quelque chose, il le fait à fond, à fond et au taquet, difficile de savoir ce qu’il en sera…
  • Nicolas Martin est en progression sans cesse, avec une superbe 2ème place cette année sur la magnifique Transvulcania, avec un niveau très relevé, rien que ça, ça le place pour une place d’honneur, mais pourra t’il viser plus haut ?
  • Aurélien Collet ne semble pas très en forme, touché par quelques blessures, lui qui a enchaîné beaucoup de trails sur la première partie de saison, il ne devrait pas jouer les premiers rôles…

 

> L’Espagne et Luis viennent pour lever l’affront de l’année dernière…

  • Luis Alberto Hernando sera LE favori de ce championnat. Il visait la victoire à l’UTMB, mais abandonnera assez vite sur problème d’ampoules aux pieds, ce qui aura eu le mérite de préserver un peu son physique, pour rebondir au Portugal ? Mettez une petite pièce sur lui !!
  • Tofol Castaner, abandon aussi sur l’UTMB est assez imprévisible, mais il complètement capable de surprendre tout le monde dans un bon jour !
  • Derrière, ils ont Pau Capell, Dani Garcia, Cristofer Clemente et Yeray Duran qui pourrait jouer les troubles fête ! Ils viseront le titre par équipe, c’est certain !!

 

> Les Britanniques viennent aussi avec du lourd, et joueront au moins le podium par équipe…

  • Tom Owens est capable d’animer la course, et jouer un top 5
  • Andy Symonds le revenant cette année, il a beaucoup couru, il a gagné, il a fait de belles perfs dans des contextes relevés comme la Transvulcania où il finit 4ème, sera-t-il assez frais pour jouer le top 5 ?

 

> Les USA viennent avec une belle équipe :

  • Alex Varner et Ryan Bak, peu connus en Europe, ils ont une belle côte et pourront jouer ensemble pour aller se placer dans le top 10, ou mieux ?

 

> Les allemands seront emmenés par Stéphan Hugenschmidt dont on ne sait pas ce qu’il peut valoir lors d’une course de ce calibre et dans ce contexte bien relevé

> Le Népal peut-il créer la surprise par équipe ?

  • Sur le papier et au niveau des côtes, ils ne sont pas loin du compte avec Bhim Gurung, meilleur à la côte que Michel Lanne par exemple…
  • Et aussi les deux Tamang, Tirtha et Purna qui carburent à 2h22 et 2h24 au marathon… seront malheureusement absents faute de visa…

> La Norvège sera à surveiller :

  • Didrik Hermansen, vainqueur du 125km de la Transgrancanaria en début de saison peut -il rivaliser pour un top 10 ou top 5 ?
  • Aux côtes, il est même devancé par 2 compatriotes : Torbjørn Ludvigsen et Lars Erik Skjervheim. Peuvent-ils jouer un podium par équipe ?

> Le Suisse Diego Pazos est un possible top 10, avec une belle saison et quelques belles victoires, il se sera loupé à l’UTMB pour la même raison que Luis Alberto, mais au moins son physique aura été préservé et il est frais…

> Que peuvent faire les Italiens Luca Carrera, Giulio Ornati entre autres ? Individuellement, difficile d’aller accrocher un top 10 à mon avis, et le podium par équipe sera difficile, mais s’il y a des dégâts à l’avant, ils seront là !

 

Par équipe

Le match sera très serré et très intéressant, les gars seront obligés de se battre jusqu’au bout, au-delà de leur perf perso ce qui rendra la fin palpitante.

Si on additionne les 3 meilleurs classés à la côte ITRA par nations :

par-equipe

La victoire devrait se jouer entre l’Espagne, la France et les USA, mais les Norvégiens et les Britanniques seront là pour tenter le podium…

 

Côte ITRA des Hommes et Femmes :

fav-cote-itra

 

Petite précision générale : cette analyse reste subjectivement objective, avec de possibles erreurs ou oublies avec des blessures ou forfaits de dernières minutes, soyez indulgents 🙂

Par Frédéric Morand.

 

——————-

 

 


3 réflexions sur “PRESENTATION DES FAVORIS : DIAGONALE DES FOUS – CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL – LES TEMPLIERS

Laisser un commentaire